Breaking News

Sunday, 27 January 2013

Mémoire, Justice, Vérité...





note

1 > La mise en œuvre des mesures de défense passive comprend la désignation de caves pouvant servir d'abris.

2 > L'École du service de santé militaire a subi de plein fouet le bombardement allié du 26 mai 1944: le bâtiment directorial sur l'avenue Berthelot est éventré.

3 > Le Mémorial de la déportation des Juifs de France de Serge Klarsfeld juifs partis de France (liste nominative des déportés juifs partis de France), offert à la consultation des visiteurs.

(Photo Émile Rougé - Pierre Verrier) - Sources "Une ville dans la guerre Lyon 1939-1945, éditions FAGE) - www.chrd.lyon.fr/chrd

4, 5, 6 > Deux jours seulement après le début du procès et avant que les premiers témoins soient entendus, l'accusé refuse de compaitre. Les victimes témoigneront hors la présence de Klaus Barbie. Sources: ©Libération

7, 9 > Klaus Barbie à l'ouverture de son procès au palais de justice de Lyon, le 11 mai 1987. Sources: Bibliothèque municipal de Lyon.

8 > Portrait de Klaus Barbie en uniforme avec le grade de SS-Obersturmführer, vers 1940. Sources: Droits réservés.

10 > Marc Bloch. Sources: Collection Yves Bloch.

11, 12 > Passage d'une colonne motorisée, quai Claude Bernard, 5 jullet 1940. (Photo André Gamet)

13 > Permissionnaires allemands, cours de Verdun, été 1943. (Photo André Gamet)

14 > Sortie de midi aux usines Berliet de Vénissieux, 1943. (Photo André Gamet)

15 > Carnet et lot de tickets de rationnement Fonds Lévy, collection CHRD ; fonds Cartet, association des Amis du CHRD. (Photo Pierre Verrier)